Métasexualité / confessions

2019 imag 1

La confession métasexuelle serait l'aveu d'une transgression

Tout croyant doit se confesser, avouer ses fautes, être honnête avec son dieu.

Vis à vis de l'institution ecclésiale quand on est catholique -ou vis-à-vis de Dieu lui-même ailleurs- l'expression des fautes est une obligation aussi religieuse qu'anthopologique. Mettre à jour l'imperfection de son comportement est une condition sine qua non pour se purifier et continuer à vivre. C'est du moins la théorie... car si tous les croyants se soumettent à la loi de la Vérité c'est toute l'institution et la société elle-même qui sont menacées ! Tout le monde ment et la mise en scène de quelques moments de vérité sert à cacher les arrangements perpétuels sur lesquelles toute société repose.

ces fautes avouées servent à réaffirmer la force de la religion

Mais l'idée de révéler à une figure d'autorité (un prêtre ou un sexologue) ou même publiquement des fautes est consubstantielle aux religions : ces fautes avouées (et donc pardonnées) ont l'utilité suivante : elles servent à réaffirmer la force de la religion, notamment par le Pardon de Dieu ou des autres (Grand Pardon juif) qui permet de continuer à croire, n'est-ce pas le but premier d'une religion ?

L'aveu est une offrande au bien public, une occasion de se distinguer de nous-mêmes.

Faut-il voir dans le gloryhole une parodie de confessionnal ?

La métasexualité produit aussi ses aveux, ses confessions-soumissions aux dogmes. La télé ou les magazines débordent de ces "débats" sur le "mal" ou le "bien" de telle ou telle pratique. Faut-il voir dans le gloryhole une parodie de confessionnal ? Ou carrément une imitation ?

La confession métasexuelle serait par excellence l'aveu d'une transgression, par exemple une relation "non protégée", un viol, une agression pédophile, etc. Par l'exposition de la faute il y a réaffirmation contre-exemplaire de la "vérité" métasexuelle, celle de relations voulues, protégées, hygiéniques, jouissives, etc.

 

Date de dernière mise à jour : 03/12/2019

Nous joindre : valactrep @ yahoo.fr