Corée du Nord, le pays qui n'était pas là

Couverture 

 

A paraître aux éditions Alexipharmaque fin 2015

 

INTRODUCTION

 

Ecrire ou même simplement étudier la Corée du nord c’est entrer dans un univers bien particulier. En effet, chacun a en tête des images de ce pays qui tranchent avec le reste du monde. La Corée du Nord, c’est l’Etat qui ne ressemble à aucun autre, pas plus à la Corée du Sud qu’à l’URSS de jadis !

 

Ravagée par la famine dans les années 1990, dirigée par une dynastie communiste inédite, menaçant l’Asie ou même les Etats-Unis régulièrement, la Corée du Nord passe souvent pour une sorte de monstre de foire, une caricature de dictature ubuesque… Hier comme aujourd’hui les anathèmes contre Pyongyang pleuvent. Régulièrement l’actualité rappelle au monde cette survivance de la guerre froide avec incidents armés et discours enflammés pour raviver une tension vieille de plus d’un demi-siècle.

 

La guerre de Corée a beau avoir être achevée depuis 1953, les fantômes du conflit hantent encore la région bien au delà de la zone démilitarisée du 38° parallèle.

 

On a aussi accusé la Corée du Nord de bien des maux : enlèvements d’étrangers, attentats, trafics en tout genre, prolifération nucléaire… Qu’en est-il au juste ?

 

Comme toujours dans le monde journalistique contemporain, les pires informations ont souvent un fond de vérité mais lequel ?

 

Même si certaines rumeurs se dégonflent vite, il est certain que la République Démocratique et Populaire de Corée (RDPC) n’est pas tout à fait un pays comme les autres. Mais pourquoi ? Et en quoi ?

 

Motivé par l’idée de comprendre avant de juger, d’étudier avant de comparer j’ai voulu questionner la Corée du Nord de la façon la plus dépassionnée possible. Loin des sentences politiques et contre toutes les idéologies actuelles ou passées.

 

Le pamphlet est de peu de portée pour ceux qui souhaitent comprendre comment la moitié nord de la péninsule coréenne passait pour un modèle dans les années 1960 avant de mourir de faim dans les années 1990 tout en se dotant de l’arme nucléaire ! Etrange parcours pour un pays modeste et réputé coupé du reste du monde. Mais l’est-il vraiment ?

 

Autre question comment la Corée du Nord a survécu à la liquidation du bloc soviétique quand le grand frère chinois devenait économiquement capitaliste.

 

L’histoire ancienne du peuple coréen peut apporter des éléments de compréhension. Et si le juche -l’idéologie officielle du pays- était autre chose qu’un catalogue propagandiste ?

 

Pour finir, et peut-être au delà de toutes les explications précédentes, la géopolitique de l’Asie du nord-est explique à la fois la durabilité du régime, son fonctionnement et aussi ses perspectives de développement.

 

En rapport avec les dernières évolutions, on se posera la question de savoir si la Corée du Nord change et si elle a entamée sa mutation « chinoise ». Rappelons que la Chine après la fin des années 1970 a changé si radicalement qu’elle est passé de pays mal nourri au rang de deuxième puissance économique mondiale !

La Corée du Nord peut-elle devenir une nouvelle puissance économique ? Des éléments plaident en faveur de cette thèse inattendue.

 

 

Date de dernière mise à jour : 11/05/2015

Nous joindre : valactrep @ yahoo.fr

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site