Métasexualité / anges

Sans titre 1

...

Dans son livre Pornostars : Fragments d'une métaphysique du X L. de Sutter compare souvent les starlettes du X à des anges. Une bonne partie de son livre utilise le vocabulaire religieux mais il ne franchit jamais le cap du métareligieux. Il est passé et repassé à côté de l'idée que le X rêvé et espéré est essentiellement une nouvelle religion.

Si Rocco Siffredi est un saint alors ses multiples partenaires

sont des armées d'anges annonçant la bonne nouvelle

de la jouissance certaine

Dans le monothéisme les anges sont des êtres extraordinnaires qui sont les messagers de Dieu. N'est-ce pas le rôle des acteurs-actrices X qui servent de traits d'union entre le monde d'ici-bas et le paradis orgasmique ? Si Rocco Sifredi est un grand prêtre, un quasi saint alors ses multiples partenaires sont des armées d'anges annonçant la bonne nouvelle de la jouissance certaine...

Il en va des anges monothéistes comme des anges métasexuels : ils existent plus dans notre imaginaire que dans la réalité sensible. Ils sont la projection de nos espoirs, de nos fantasmes et autres désirs. D'angéliques ils-elles ont l'apparence, mais ils ne sont qu'un mythe de plus, une manifestations de la respiration des opprimés. C'est pourquoi le spectacle métasexuel permanent et sans fin est le nouvel opium du peuple. A. Soljenitsyne l'écrivait dans les années 70 la pornographie garde plus sûrement les peuples que les miradors.

le spectacle métasexuel permanent et sans fin

est le nouvel opium du peuple

Les anges n'appellent pas à la révolte et encore moins à la révolution, ils injectent dans les sociétés ou les groupes en porte-à-faux une dose d'espoir et de consolation.

Les anges sont beaux parce qu'ils sont faux.

"La religion est le soupir de la créature opprimée" K. Marx, F. Engels.

 

Date de dernière mise à jour : 20/11/2019

Nous joindre : valactrep @ yahoo.fr