Créer un site internet

Métasexualité / Damiano

 

Extrait du livre "La métasexualité" de A. Nîmes

le X est le fils caché de la religion

Peu de gens ont été, comme Gérard Damiano, le symbole du basculement d’une époque.

C’est le réalisateur du premier film X, Gorge Profonde (1972), qui sorti littéralement le X de son ghetto. Financé par la maffia new-yorkaise et accusé d’avoir exploiter et violenter l’actrice principale, ce film fut considéré comme un chef d’œuvre par le New-York Times (!) et fut vu par un énorme public. Fait inédit pour un film X. Il rapporta des fortunes sans doute aux financeurs de Damiano et participa surtout à démocratiser la pornographie de façon massive.

il participa à démocratiser la pornographie de façon massive

Après son succès inattendu mais prévisible du fait des changements sociaux le même réalisateur fit un deuxième film dès 1973 où le fond religieux est plus net : une suicidée se retrouve en enfer et arrive à revivre pour enfin profiter de son corps, Le diable s’en mêle en français… On peut voir dans cette référence biblique l’idée que le X est le fils caché de la religion car quand celle-ci décline, le X lui, devient un genre très grand public. Ce phénomène n’est sûrement pas une coïncidence. En effet le X et le christianisme entretiennent des liens étranges : ainsi l’actrice principale de Gorge Profonde, Linda Susan Boreman, est-elle la fille d’une famille puritaine et l’acteur principal, Harry Reems, arrêtera le X et se convertira au christianisme ! Un peu comme jadis quand les nouveaux monothéistes entretenaient des liens étroits avec les polythéismes. Ce phénomène n’est pas rare car au Japon l’imaginaire sexuel est emprunt de références sacrées, la figure de la geïsha par exemple;

liens

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !