Métasexualité / Matznef

le(s) copain(s), le(s) coquin(s)

La métasexualité comme substitut à la religion a eu d'excellents côtés comme une plus grande liberté (droit à l'avortement par exemple...) mais a aussi eu ses monstres. Le parcours de G. Matznef illustre cette longue dérive de certaines élites plus que tolérantes avec un pédophile revendiqué et cela non par goût des jeunes mais plutôt par accointances philosophiques.

Après les années 60 la sexualité est plus qu'un ensemble de pratiques,

c'est un imaginaire

Après les années 60 la sexualité est plus qu'un ensemble de pratiques, c'est un imaginaire, des valeurs, une culture qui rayonnent dans toute la société : chez les pauvres c'est une consolation, chez les riches un élément de puissance de plus, chez tout le monde une culture individualiste.

Le destin de Matznef illustre cette époque : peu lu, peu étudié l'écrivain est aujourd'hui un vieux réac assiégé dans sa tour d'indignité et son petit succès de scandale d'hier rime aujourd'hui avec déchéance physique et crépuscule moral.

Est-il un agresseur ? Un violeur ? Pire encore ? On ne saura sans doute jamais mais, surfant sur l'époque et ses nouvelles valeurs métasexuelles, il a usé et abusé de naïves ou peut-être aussi de victimes plus sans défense encore. Pourquoi ? Par pulsions et aussi parce qu'il a pris au pied de la lettre la nouvelle doxa : tout ce qui est sexuel est bon et toute liberté est bonne à utiliser... Jouir sans entraves, s'enrichir sans complexe, quel mal à cela quand l'Eglise et le PCF crient à l'égoïsme ?

si la métasexualité est une religion alors elle est aussi trompeuse que les autres

Mais si la métasexualité est une nouvelle religion alors elle est aussi trompeuse que les autres et cache mal -mais assez longtemps- toutes les charlataneries humaines, et "l'amour" pour les jeunes corps en est une.

Né avant que la métasexualité ne se répande Matznefa grandi avec elle et est aussi fort logiquement un fervent croyant ! Chez lui cohabitent donc plusieurs croyances dont le point commun est d'avoir son ego comme centre et la solitude comme enfer. Amen.

LIENS métasexualité.

 

Date de dernière mise à jour : 09/01/2020

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !