Famille et modernité, vers un nouveau paradigme

La famille moderne est-elle vraiment "libérée" ?

texte de J. Halpern

Mes analyses sur la famille suscitent plus que d’autres des relations d’incompréhension qui tiennent sans doute aux déficiences de mes exposés, mais aussi à la rupture qu’ils représentent par rapport à la pensée dominante, pour laquelle il « va de soi » que les mutations de la structure familiale depuis un siècle s’expliquent « tout simplement » par la « libération » des femmes, la « liberté » des individus, l’ « égalité » des sexes et des genres, etc. Bref, cette pensée ne raisonne qu’en termes de conformité aux valeurs dominantes – ce qui n’est pas surprenant mais relève d’une réflexion bien courte. Il ne s’agit pour mes contradicteurs que de porter un jugement sur les thèmes à la mode : statut des femmes, mariage homosexuel, etc. Pour eux, la valeur évince le sens.

(SUITE)

 

Autres textes de J. Halpern sur le sujet :

Sur le "mariage gay" 

La famille et l'action politique

Nous joindre : valactrep @ yahoo.fr

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site