Laïcité et Europe (communiqué du Comité Valmy)

Nous transmettons ici un communiqué de nos partenaires du Comité Valmy concernant la laïcité.

Le Comité Valmy participe à des rencontres sur la laïcité organisée par le Grand Orient de France.

Il explique ici pourquoi l'Europe des traités est non seulement non laïque mais surtout anti-laïque.

Le Comité Valmy participe à des réunions régulières d'organisations qui se réclament en commun de la défense et de la promotion de la laïcité. Ces réunions utiles, se tiennent à l'initiative du Grand Orient de France dans les locaux de cette organisation, à Paris.

 

Depuis plusieurs années nous apportons un point de vue original et minoritaire dans les discussions qui se déroulent en ces occasions.

En particulier, nous tentons d'attirer l'attention de nos interlocuteurs en général favorables à l'Europe supranationale que celle-ci, construite contre les peuples est en réalité, un instrument par essence anti-laïque et favorable au communautarisme.

 

Cette Europe anti sociale sous contrôle exclusif de l’oligarchie financière, est une construction artificielle qui détruit par étapes, la souveraineté populaire et la démocratie. En se métamorphosant au fil du temps, en Europe fédérale des Länder elle conduit à la destruction de la République Française une et indivisible, laïque et sociale

 

Cette Europe néo libérale, s'inspire dans sa construction idéologique,  du principe de subsidiarité repris dans la doctrine de l'Église catholique et sa conception de l'économie sociale de marché, par les théoriciens néo libéraux, dans leurs objectifs de  gouvernance et des structures d’une société mondialisée.  Elle s'inspire donc également de ce principe clérical dans l'élaboration des traités de Maastricht et de Lisbonne.

 

 Il est souhaitable par ailleurs, de se rappeler que le drapeau de cette Europe n'a rien d'une bannière laïque puisqu'il est un symbole marial puisé dans l'iconographie de l'église catholique.

 

Des représentants du Comité Valmy ont participé Rue Cadet à la dernière de ces réunions, le 25 novembre qui a amené plusieurs associations à proposer un appel commun à l'occasion de la journée de la laïcité le 9 décembre.

 

Après étude, le Bureau national de notre organisation a décidé de ne pas cosigner ce document qui s'inscrit implicitement dans l'acceptation du traité de Lisbonne et du viol du non du peuple de France souverain le 29 mai 2005,  au traité constitutionnel européen.

 

 Nous estimons que cet appel finalement publié le 9 décembre 2010 est un élément supplémentaire de confusion et qu'il n'aidera en rien le nécessaire débat d'idées pour la compréhension et la promotion de la laïcité.

 

Le Comité Valmy reste cependant favorable à toutes  rencontres et échanges entre les différentes organisations qui partagent notre attachement aux valeurs de la République, dès lors que ces échanges restent libres, égaux et fraternels, en dehors de toutes références et soumission à des instances supranationales dont les visées dictatoriales deviennent chaque jour plus évidentes et insupportables aux peuples qui entendent recouvrer la réalité de leurs libertés.

 Le 9 décembre 2010

Site du Comité Valmy : http://www.comite-valmy.org/

Nous joindre : valactrep @ yahoo.fr

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site