les extra-terrestres et nous

Le phénomène OVNI est, avec quelques autres « légendes urbaines », un serpent de mer des sciences humaines. On en parle parfois, on y pense souvent mais il est extrêmement difficile de l'analyser sereinement car cette question véhicule énormément de clichés et de fantasmes qui nuisent à toute discussion sérieuse.

Les sciences humaines ont pourtant analysé le phénomène avec certains succès comme la psychologie et la psychanalyse ont pu faire avancer les questions de l'inconscient ou du « spiritisme ». Néanmoins, le phénomène OVNI recèle toujours une part de mystères qui, à la croisée des chemins entre la science et l'inconnu nous amène vers l'au-delà ou, au contraire, vers le miroir où nous nous retrouvons nous-même.

En cherchant les extra-terretres on ne trouve souvent que... nous-mêmes !


OVNI et sciences humaines

Le phénomène OVNI résiste-t-il aux sciences humaines ?
On peut se poser la question car l'étude historique et sociologique du phénomène amène quasiment à sa résolution scientifique : une écrasante majorité de cas d'observation d'OVNI correspond à des canulars, à des phénomènes atmosphériques rares, à des armes secrètes ou à des erreurs de jugement.
De même les troublantes relations de « contacts » avec des humanoïdes extraterrestres sont généralement des épisodes prophétiques (un individu doit porter un message venu d'en haut). Ainsi le message des supposés extraterrestres corresponde toujours à un contexte de tension mondiale.
Le phénomène est né officiellement aux USA dans la seconde moitié des années 40, l'expression même de « soucoupes volantes » date de l'un des premiers témoignages du phénomène : un pilote de chasse de l'us air force a fait sensation en décrivant une série de « flying soccers » (soucoupes volantes) à côté de son appareil. C'était en 1947 et une impressionnante série de témoignages comparables va se développer jusque dans les années 60-70.
En parallèle des individus (presque toujours états-uniens) vont déclarer être en contact avec des extraterrestres, ces derniers vont d'ailleurs toujours donner à peu près le même message : les armes nucléaires menacent la paix et la vie sur terre, l'Humanité doit s'en préoccuper, etc.

Les "contactés"
Le cas le plus célèbre de « contacté » est l'américain G. Adamsky qui eut une certaine notoriété aux USA sans qu'il ai pu apporter la moindre preuve de ses contacts... Son cas divise encore les mateurs d'OVNI : http://fr.wikipedia.org/wiki/George_Adamski
En France, un livre de 1979 prétend décrire une discussion entre « Rose C » et des êtres venus d'ailleurs. Le « témoignage » n'échappe pas aux règles du genre sur les extra-terrestres qui avertissent l'Humanité d'un grand danger, etc. Là aussi, aucune preuve et surtout une propension à recycler des histoires peu crédibles (Atlantide, etc.).

Des récits "d'enlèvements" ont aussi circulé, la plupart sont loufoques, mais d'autres sont troublants : http://secretovni.e-monsite.com/rubrique,l-affaire-betty-et-barney-hill,410148.html .

"témoignage" de G. Adamsky publié en France dans les années 60


Admettons la noblesse du « message » (véhiculé par d'autres personnes que les extraterrestres du reste), mais pour prévenir d'Humanité pourquoi se cacher et passer par des quidams ? En outre ces « contactés  (1) » ne vont jamais apporter la plus petite preuve physique ou scientifique de leurs relations avec ces visiteurs. La psychologie et la sociologie vont même faire rapidement apparaître des parallèles entre leurs discours et les discours religieux de type prophétique (apparitions mariales), discours et messages qui, historiquement, émergent quand les sociétés concernées traversent des crises issues de leurs mutations. L'apparition des armes nucléaires et la possible guerre avec l'URSS a créé une tension très vive aux USA, tension renforcée par le racisme ou la modernisation du pays. Il n'était donc pas surprenant que certains individus prophétisent une guerre et en appellent aux forces supérieures pour protéger l'Humanité. A l'âge de la technologie et de l'atome, les dieux ont cédé la place aux extraterrestres.
Avec l'apaisement des tensions mondiales (années 70-80) les histoires d'extraterrestres vont se raréfier et surtout muter vers une autre direction : la culture ufologique états-unienne (qui détermine celle des autres pays) va créer des extraterrestres plus menaçants, plus ambigus. Le rôle d' Etat américain va lui aussi changer : les autorités de Washington vont, dit-on, comploter pour cacher la vérité au bon peuple. Les extraterrestres sont déjà là, l'invasion aurait débuté, mais il ne faudrait pas que les gens s'en aperçoivent, etc. Cela rejoint la culture d'extrême droite américaine qui a toujours dénoncé Washington. Certaines figures de la culture soucoupique sont même à cette époque des militants anticommunistes acharnés, c'est le cas entre autres de J. Guieu ou de Ron Hubard (tous deux auteurs de science fiction biens connus).
Le phénomène OVNI n'est donc pas si extraordinaire que ça, c'est vite devenu un miroir de la deuxième moitié du XX°s occidental quand l'Europe et les USA se sont trouvés face à leurs nouvelles technologies et à de nouveaux défis géopolitiques. C'est une façon pour certaines élites et pour une partie du peuple de dire des choses difficiles à dire autrement : aux USA les histoires d'extraterrestres sont une façon de critiquer l'essor des armes atomiques, l'Etat et ses services secrets (X files), c'est aussi une façon de croire en la toute puissance de la science. Pour les élites, c'est aussi une façon de discréditer le bon peuple, toujours apte à croire n'importe quoi  (2)...


Que dit la science ?

Mais si une grande majorité des cas d'ONVI ont des explications très terre-à-terre, certaines affaires sont réellement troublantes et pourraient aboutir à de vraies questions sur la vie extraterrestre.
Scientifiquement il est devenu presque certain que la vie de ne s'est pas développé uniquement sur terre. Ailleurs dans notre système solaire des débuts d'organisations cellulaires ont été détectés. La vie, sous toutes ses formes, peut se développer dans bien des conditions et des millions de planètes comparables à la terre doivent abriter des systèmes vivants.
Mais cette évidence scientifique ne veut pas dire obligatoirement que des extraterrestres nous attendent dans notre jardin. La vie est généralement végétative et peu « intelligente », et, si une vie consciente peut émerger qui dit si elle sait voyager dans l'espace ? Qui sait si ces formes de vie veulent le faire ?
De plus la question des distances entre les planètes habitées est un autre obstacle et de taille ! En admettant que certains extraterrestres puissent contourner le mur de la vitesse de la lumière, il est peu probable que ces brillants individus veuillent venir enquêter sur Terre, misérable planète peuplée de primates incapables de devenir centenaires...
Pourtant, il existe quantité de témoignages et de traces que des engins de technologies inconnues circulent parfois dans notre espace aérien. Des échos radars et l'intervention d'avions de chasse montrent que des structures sphériques de plusieurs centaines de mètres de diamètre se sont déplacés à des vitesses inexplicables avant de disparaître.
Dans le village varois de Trans-en-Provence  les gendarmes ont prélevé d'inexplicables traces de brûlures sur le sol(http://www.youtube.com/watch?v=ZPWAMM1iUBw). Un riverain du secteur avait signalé deux « petits personnages » rentrer dans une boule lumineuse et s'envoler silencieusement. Les traces troublantes se trouvaient sur le lieu de décollage (3)...
Les Etats se sont donc toujours intéressés au phénomène. Discrètement, avec une communication effectivement toujours rassurante, les autorités ont toujours laissé la porte ouverte à l'inconnu. Durant la guerre froide le FBI tente d'intimider les témoins (les fameux « hommes en noirs »), ils soupçonnent même un temps les ufologues d'être des communistes (sic). En France, un département du CNES, le GEIPAN, enquête sur les phénomènes signalés. Peu de cas résistent aux enquêtes sérieuses, mais le GEIPAN reconnaît tout de même des affaires sans solution scientifiques...

Demain

Depuis des décennies déjà c'est la science-fiction qui traite de la questions des OVNI et autres petits « hommes verts ». Alors que les médias officiels n'abordent que très rarement la question et que les travaux sérieux sur la question n'ont jamais abouti (malgré les essais de JC Bourret) les OVNI sont devenus une question très secondaire depuis la fin de la guerre froide. Avant les années 80, c'était devenu une facette de plus de l'affrontement indirect entre l'est et l'ouest. La fin de l'URSS a montré qu'à l'est aussi on avait quantité de témoignages troublants sur des OVNI dans le ciel soviétique. Que faut-il en conclure ? Pour certains courants spiritualo-sectaires les extraterrestres sont des nouveaux prophètes. Face à l'usure des vieilles religions révélées, certains cherchent à fonder de nouvelles religions basées sur la science (scientologie, mouvement raëlien, etc.).
Pour d'autres, les OVNI ne sont qu'une sous-culture populaire en marge de la culture des élites. Pour une partie de ces mêmes élites le phénomène OVNI est une preuve de la crédulité et de l'imbécillité des masses, du coup peu capables de diriger le pays...
Reste que des affaires troublantes et quelques rares témoignages qui résistent à la critique pourraient nous amener à un nouvelle époque de l'Humanité où elle rencontrerait, même très indirectement, de lointains cousins humanoïdes. A ce moment-là seul le niveau de développement technologique décidera qui jouera le rôle de Christophe Colomb et qui jouera le rôle des Indiens.

1 : C’est ainsi que ces personnes s’appellent

2 : voir dans Le Monde Diplomatique du mois de juillet 2009 un article sur la supposée panique qui saisit New-York quand O. Wells relata une invasion de Martiens…

3 : en France le GEIPAN (recherche nationale française) enquête sur les témoignages d’OVNI : http://www.cnes-geipan.fr/

 

Entretien avec P. Lagrange (VIDEO 7 min) :

http://www.dailymotion.com/relevance/search/lagrange+ovni/video/xqwl9_pierre-lagrange-et-les-extraterrest_tech

 

Notre forumhttp://quefaire.aceboard.fr/

 

Nous joindre : valactrep @ yahoo.fr

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site