2012 année zéro

Quel avenir pour les jeunes ? Mourrir pour Kaboul ?

En janvier 2009 notre site évoquait un « monde nouveau » après une année de crise (2008). Aujourd’hui ce que nous avions redouté et pronostiqué s’est largement réalisé : la « rilance » de Sarkozy est devenu une rigueur à l’ancienne, c’est à dire qui touche tout le monde pour épargner certains, de même l’Europe est devenue un instrument aux mains des capitalistes allemands. 

Jamais le pays n’a été aussi endetté et épuisé par un acharnement inédit à persister dans l’euro-libéralisme : en 10 ans la monnaie unique est devenue une monnaie inique qui a généralisé le chômage à peu près partout. Quant au « modèle allemand », c’est une sorte de « modèle américain » : faibles salaires, énormes inégalités et appauvrissement des exclus. Un « succès » qui se nourrit essentiellement de nos frontières bêtement ouvertes. Le chaos est là : devant nous.

La jeunesse, avenir de toute nation est la plus mal traitée d’Europe. Etudes chères et sans valeur, chômage énorme, mal logement, abrutissement médiatique, les jeunes sont abandonnés par l’Etat. Quelles perspectives pour les plus fragiles ? Allez mourir pour Kaboul ? Travailler gratuitement en « stage » ? S’enivrer les soirs de week-end ? La triste vérité c’est que la France est devenu un pays de retraités (français ou étrangers) rentiers qui occupent d’immenses logements vides et qui vivent dans une paranoïa sociale savamment exploitée par Sarkozy et ses médias : immigrés, jeunes, chômeurs-fraudeurs sont les épouvantails sensés frappés d’effroi l’électorat cible de la droite. En face, à « gauche » ce n’est guère mieux. On communie toujours dans l’adoration de « l’Europe » en servant les mêmes lobby mondialistes ou même en tolérant les guerres agressives de l’OTAN.

2012 est donc une année ZERO, l’heure des comptes en somme. La colère, massive et sourde, monte partout. Quelle forme prendra-t-elle ? Qui en tirera les bénéfices politiques ? A QUE FAIRE nous avons toujours été républicains, nous pensons que seule la nation républicaine peut garantir le vivre ensemble, mais cela passe par : 

- Une vraie politique de justice fiscale qui taxe TOUTES les richesses.

- Une rupture avec les traités européens qui transforment la France en simple marché pour les capitalistes allemands, chinois ou autres.

- Un non alignement international, c’est à dire un rejet des guerres dites « humanitaires » ou de l’OTAN.

Date de dernière mise à jour : 31/12/2011

Nous joindre : valactrep @ yahoo.fr

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site