Sarkozy = Mediator

 

SARKOZY= MEDIATOR !

Déchets non recyclables

"DECHETS NON RECYCLABLES", 20 x 30, dec 2010


Pourquoi 2011 serait moins pire que 2010 ?
 

En effet, la France continue sa plongée vers les abîmes du modèle américain.
 

Sarkozy et sa clique ne veulent rien comprendre : ils constatent que la France fonctionne de moins en moins bien et ne veulent nullement assumer leur politique. Le président est comme le Mediator, insignifiant en apparence, mais mortel pour le malade !

La SNCF bloque à chaque hiver mais la gestion reste la même !
La santé multiplie les ratés ? On ferme des lits !
L’école française périclite ? Le gouvernement supprime 16 000 postes l’an prochain ! L’insécurité reste endémique ? 2 000 postes de policiers vont disparaître !

Pourquoi une telle politique suicidaire ? Tout simplement pour respecter les traités européens qui imposent la liquidation des services publics. Or, les gens auront toujours besoin de sécurité, de santé, d’éducation… Qu’à cela ne tienne : des entreprises privés mondialisées vont se charger de ces services et encaisser des fortunes. En échange, les riches vont subventionner massivement l’UMP et la campagne de Sarkozy en 2012. L’Etat « modeste » c’est avant tout une population pauvre, comme aux USA.

L’euro pourrait être abandonné au profit d’une monnaie « faible » qui libérerait les industries françaises

Pourtant, un début de solution serait, justement, d’échapper à la tyrannie des marchés : les impôts des plus riches, baissés comme aux USA, pourraient être augmentés. De même l’euro pourrait être abandonné au profit d’une monnaie « faible » qui libérerait les industries françaises. Au lieu de cela, Sarkozy et le PS (Valls) souhaitent ouvertement la baisse des salaires pour préserver la compétitivité française, le tout en accord avec le dogme de « l’Europe ».

Face à toutes les mafias de la mondialisation et au vieillissement de la population européenne, l’Etat doit rester fort, impartial et garantir la liberté des citoyens, l’égalité de tous devant les lois et la laïcité face aux superstitions de toutes origins. Au lieu de cela, des lois scélarates réduisent les libertés, les puissants échappent à la justice et Sark courtise les minorités.

L’ennemi de la république n’est pas le misérable « musulman », le clochard « rom » ou le voisin « juif » ! L’ennemi est le capitalisme et l'euro qui volent tout le monde au profit d’une poignée de banques sans frontières. C’est à eux et à leurs amis politiques que nous devons la crise depuis 2008.

Valet servile des riches et méprisant les gens ordinaires, Sarkozy et ses affidés millionnaires sont, comme toujours, du côté du manche, contre la France, contre la République.

Que faire ? D’abord ne pas se résigner et nous indigner à l’imitation du grand S. Hessel qui nous donne une leçon de courage politique en ce début d’année.

Ensuite, combattre nos prétendus représentants qui restent les bras croisés face aux diktats européens et vendent l’Europe aux intérêts chinois.

Et pendant ce temps… les inégalités progressent ! Des millions d’exclus sont à bout, près à avaler toutes les élucubrations pour exister, car, de la burqa au racisme il n’y a qu’un pas.

Savez-vous que les Etats-Unis soutiennent les Musulmans en France ? (lire ICI)

Nous joindre : valactrep @ yahoo.fr

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site