Créer un site internet

Une candidature Roussel pourquoi faire ?

Encore peu connu des médias le candidat à la présidentielle Fabien Roussel tente d'exister !

Le nouveau chef du PCF est celui que l'on attendait pas. A peine moins inconnu que le fantômatique Pierre Laurent, F. Roussel est avant tout un homme du Parti qui a presque toujours été élu ou collaborateur d'élu dans le Nord après un début de carrière dans le journalisme local. Aucune aspérité donc.

Au jeu pervers des médias et de la démagogie l'ancien sénateur socialiste est un as

Au delà de ses évidentes qualités il va sans doute peiner à faire exister sa candidature. En effet il fait pâle figure à côté de JL Mélenchon rodé à l'exercice et connu du grand public. Au jeu pervers des médias et de la démagogie l'ancien sénateur socialiste est un as. Car la course à la présidentielle est avant tout un marathon médiatique, une égo-nomie que maîtrise le leader Maximo de la gauche mondiale.

Sur les mêmes thèmes, s'adressant aux mêmes électeurs, la candidature Roussel va aussi devoir se positionner par rapport aux polémiques qui secouent la gauche française depuis bientôt 20 ans autour de la laïcité, l'immigration et l'Europe. Trois thèmes déterminants dans le ressenti des gens, a fortiori dans les classes populaires.

La position "centriste" du PS sur ces thèmes a mencé à l'implosion du parti dans l'intervalle 2012-2017 : la gauche claquant la porte sans rien proposer et le reste ralliant presque intégralement Macron et ses maîtres.

le PCF veut être le représentant des "minorités" sociétales

Il en fut de même ailleurs à gauche : le PCF veut être le représentant des "minorités" sociétales qui seraient collectivement discriminées voire persécutées. La réalité de terrain a beau contredire ce mythe victimaire le PCF donne l'impression de rester accroché à ce prolétariat de substitution au risque de devenir de plus en plus... minoritaire !

Pourquoi un tel échec permanent ? Car l'électorat naturel de la gauche est déstabilisé voir hostile aux thèses décoloniales, au gauchisme culturel comme à la visibilité du salafisme. Or les états-majors ont toujours refusé de rejeter ces thèses pour "ne pas jouer le jeu du FN", vieille technique autruchesque... Face à un Mélenchon qui assume la proximité silencieuse avec la voyoucratie islamo-gauchiste il est temps pour le PCF d'exister en investissant le terrain de la sécurité, un service public très malmené et auquel sont très aattachées les classes populaires ! Espérons !

Lien : Le Monde "Pour son entrée en campagne, le communiste Fabien Roussel mise sur la sécurité"

Date de dernière mise à jour : 17/05/2021

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !