Européennes 2014, le sursaut ou l'abîme

Les Européennes 2014 auront été dans le ton des municipales. Le PS a été lourdement rejeté par les électeurs en général et son électorat en particulier.

Hollande n'a qu'un programme : poursuivre "l'intégration européenne"

En effet Hollande n'a qu'un programme : poursuivre -comme Sarkozy- "l'intégration européenne". Belle idée après 1945, ambition anticommuniste compréhensible dans les années 1960, l'Europe n'est plus qu'un vaste terrain de chasse pour les multinationales qui cherchent à liquider les Etats comme autant de gêneurs à leur business. Business parfois très dangeureux (OGM, scandales alimentaires, etc.) !

l'adoption de l'euro a ruiné la France !

Du coup, depuis le traité de Maastricth les choses vont de mal en pis : l'adoption de l'euro a ruiné la France et insufflé le libéralisme dans tous les domaines. Il en résulte un chômage de masse, une immigration hors de contrôle, des riches arrogants, une délinquance multiforme et une profonde et juste colère populaire !

Le vote FN n'exprime rien d'autre que ça : un degoût pour l'UMPS, le fade Hollande et l'agité Sarkozy n'étant que des partisans hypocrites de l'Europe des traités ! 

Face à cette fuite en avant les gens s'abstiennent (à 57 % dernièrement) ou votent pour des partis anti-système. Actuellement c'est le FN très bien servi en cela par des médias en quête d'audience. Or le FN ne fait qu'amalgamer quelques vieux cadres d'extrême-droite, des déclassés affolés par l'islam et un ramassis confus de mécontents passés parfois par plusieurs sectes (comme le maire FN Fabien Engelmann ex gauchiste hystérique)...

Le FN ne fera rien sinon s'agiter

Le FN ne fera rien sinon s'agiter et amalgamer tous les opposants divers à l'UMPS, de Dieudonné aux déçus de l'UMP, des agités post-gauchistes aux réels militants racistes. Et après ? La gestion des villes conquises en mars 2014 donnera sans doute le ton de leurs "solutions".

Reste comme bonne surprise les presque 4 % des listes de Debout la République de N. Dupont-Aignan !

Pour un retour à une gauche populaire et à une droite patriotique !

Avec un FN a 25 % c'était inespéré et pourtant DLR dépasse parfois le Front de Gauche. C'est là, avec les 0,4 % de l'UPR, qu'est sans doute le vrai sursaut populaire et républicain : dans un retour à une gauche populaire et à une droite patriotique sans les fantômes de Vichy.

A la "gauche de la gauche" l'ambiguité sur l'Europe et l'euro, l'idée qu'une "autre Europe est possible", a coûté cher à Mélenchon, au PC et aux zozos trotskystes. Ils ne parlent plus guère qu'à eux-mêmes ou à une minorité de bobos sectaires. Ces Européennes auront donc eu pour saine conséquence de vider le PS et de liquider ses éternels alliés de "gauche".

Là où Chevènement avait échoué en 1994 et 2002 Dupont-Aignan peut poursuivre son travail politique de construction d'un vrai parti populaire trans-courant.

C'est à cela qu'il faut travailler pour contrer le traité de libre-échange trans-atlantique, dernière avatar du mondialisme européen ! Pas de solution aux problèmes de la France sans indépendance nationale. Il n'y a qu'en étant indépendant qu'on pourra passer des accords avec les partenaires de notre choix.

Après cette révolte électorale on a le choix : soit le sursaut républicain "ni système, ni extrême", soit l'abîme du vote FN comme fuite en avant dans le n'importe quoi.

Date de dernière mise à jour : 29/05/2014

Nous joindre : valactrep @ yahoo.fr

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site