L'hypothèse thermodynamique

Un essai magistral à usage immédiat

Quels rapports entre l'univers, de l'eau chaude et une société humaine ?

Quel point commun entre la disparition des Mayas, les nénuphars et les dinosaures ?

C'est le dernier livre de François Roddier qui nous répond.

Dans Thermodynamique de l’évolution, un essai de thermo-bio-sociologie l'astronome F. Roddier tente et réussit une magistrale démonstration : il relie plusieurs sciences dans le but d'expliquer fondamentalement la dynamique de l'univers mais aussi toute vie (biologique ou sociale). Une gageure ? C'est l'avis des esprits étriqués ! Car à la lecture de ce petit livre percutant on ne peut qu'être troublé par la rigueur de la démonstration. Pris séparément les concepts utilisés sont simplement expliqués, l'éventuelle difficulté résulte du fait de les combiner entre eux !

 

Vous avez dit thermodynamique ?

Astronome de renommée internationale, F. Roddier ne sort de sa spécialité qu'une fois à la retraite. Plus actif que jamais et comme d'autres chercheurs émérites de sa génération (lien) il s'intéresse alors aux autres sciences ainsi qu'aux défis de nos sociétés avancées (par exemple la santé).

Il émet alors l'hypothèse que les lois de la thermodynamique (une branche de la physique) peuvent expliquer autant l'expansion de l'univers que l'évolution des sociétés humaines. Il suffirait de suivre le fil conducteur de l'énergie... Lumineux ou loufoque ? De multiples exemples simples rendent l'idée aussi géniale que convainquante : quand une casserole d'eau chauffe, les molécules d'eau s'auto-organisent de façon à évacuer (dissiper en physique) l'énergie. Même chose pour une cellule humaine qui importe de l'information (ADN) afin de réduire son désordre interne (entropie). Les sociétés humaines font la même chose : elles dissipent de plus en plus d'énergie pour se développer, accumuler des informations et dissiper encore davantage d'énergie... Mais jusqu'à quel point ?

 

oct. 2013 : analyse du livre de F. Roddier sur un site du Monde

"point critique"

Là aussi l'auteur nous incite à suivre les lois de la thermodynamique : passé un certain seuil (le "point critique") la structure dissipative est aussi fragile qu'énorme et... s'effondre sur elle-même ! Comme une étoile, une espèce de moins en moins adaptée à son environnement ou encore un empire fragile. C'est le même  processus. Or ce "point critique" est impossible à prévoir avec certitude car comme en météorologie le très probable arrivera mais sans rendez-vous car il résulte d'une infime fluctuation aléatoire. Rouler n'importe comment en voiture décuple les risques d'accident. C'est certain mais imprévisible avec certitude.

Nos sociétés capitalistes et consumméristes (F. Roddier dirait simplement hyper dissipatives) en sont là : poussées vers le gouffre. Tôt ou tard nos systèmes s'effondreront. Quand ? Sous quel prétexte ? Avec quel degrès de violence ? Mystère mais l'auteur n'est nullement le seul à penser cela, ses références bibliographiques sont variées et sérieuses sur cette question. 

Reste à imaginer ce qui succédera à notre effondrement. Là aussi F. Roddier se réfère aux lois de la thermodynamique appliquée aux espèces : après une extinction partielle ou même total la "niche écologique" libérée est occupée par des espèces plus petites et mieux adaptées à la nouvelle situation. Comme les petits mamifères ont remplacé les énormes dinosaures de petites sociétés solidaires remplaceront probablement les empires capitalistes, de leur disparition resteront des informations utiles pour le futur. La Renaissance n'a-t-elle pas recyclé des connaissances de l'antiquité ?

Au terme du processus l'auteur imagine même une Humanité enfin adulte, c'est à dire à l'équilibre : population stabilisée, cultivée, à la fois unie et diverse vivant très longtemps grâce à la seule énergie vraiment inépuisable : le soleil. Plus de croissance polluante et facteur de divisions, plus de course à l'abîme, plus de violences. Bref, la paradis humaniste après l'enfer de l'effondrement qui est devant nous.

 

Nos textes dans la section "effondrement"

 

Date de dernière mise à jour : 08/01/2014

Nous joindre : valactrep @ yahoo.fr

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site