Ma véridique histoire de O. Equiano

Un ex esclave parle en 1789

Finalement que sait-on de la vie des esclaves africains déportés en Amérique ? Pas grand chose, du moins de leur point de vue...

Or plusieurs d'entre eux ont publié leurs mémoires à la fin du XVIII°s quand les débats autour de la servitude opposent les Européens sur fond de philosophie des lumières.

O. Equiano a été enlevé et vendu par des Africains à des Européens qui l'ont embarqué en Amérique vers l'âge de 11 ans. Il note qu'entre Africains l'esclavage est courant et que lui même ne se plaint pas de ses conditions de détention. Certains esclaves ont même des... esclaves à leur service !

En Amérique cette vieille pratique temporaire change de nature avec sa finalité comme pourvoyeuse de travailleurs agricoles forcés. Mais le jeune homme échappe à ces travaux pénibles pour devenir un "nègre domestique", c'est à dire un boy occupé à l'intérieur de la maison.

Plusieurs fois revendu il seconde un capitaine de navire qui l'emmène en Angleterre tout en le traitant fort bien. Si certains Blancs abusent de leur position privilégiée, bien d'autres considèrent les esclaves normalement, comme des compagnons de travail...

Finalement, il rachète sa libertè à un énième maître, lui aussi bien traitant. Et le voilà "nègre libre" toujours marin et de plus en plus expert dans le domaine puisqu'il participe même à une expédition polaire. L'une des premières !

C'est presque ainsi que se termine l'oeuvre passé un pénible chapitre sur la foi de l'auteur, qui fut un temps sérieusement déprimé et victime d'une crise mystique...

Bref, c'est un témoignage des plus intéressant sur le début de la fin de la servitude, juste avant la première abolition proclamée en 1793 par la Convention. Mais ça, c'est une autre histoire jusqu'à l'ébolition définitive de 1848.  

Date de dernière mise à jour : 20/09/2012

Nous joindre : valactrep @ yahoo.fr

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site