Et si on cassait tout ?

Et si on cassait tout ?

Les provocateurs sont les éternels alliés des puissants

Que signifie politiquement le récent saccage du centre-ville de Poitiers par 200 "manifestants" ?

En effet, environ 200 militants dits "d'ultra gauche" ou "autonomes" ont bien préparé leur coup et ont très habillement débordé les forces de l'ordre à l'issue d'une manifestation anti-carcérale.

Bien organisés ils ont semé la panique dans la ville en ayant bien préparé leur opération (matériel de saccage caché, n° d'avocats écrits sur leur peau, masques, etc.).

Pour le coup la surprise a été à peu près totale et les mystérieux organisateurs peuvent se réjouir. Mais se réjouir de quoi au juste ? En quoi le saccage gratuit de commerces et autres mobiliers urbains fait avancer leurs causes ? Quelles sont-elles d'ailleurs ? Le prétexte (les droits des détenus) ne ressort pas grandi de cette triste journée.

Quant au rapport avec les autorités ce genre d'action sert incontestablement le régime. En effet, rien de tel qu'une émeute ou que de la casse pour faire peur à l'électorat habituel de Sarkozy et Cie. Comme les horribles violeurs les casseurs multiplie les voix de la droite qui a bien besoin de ça !

Les provocateurs sont les éternels alliés des puissants.

Même analyse pour le déséquilibré qui a menacé de mort pluiseurs personnalités par courrier. A quoi ça rime ?

L'Etat du pays agite la colère mais la révolte individuelle ou le bordel collectif ne sont pas la solution, c'est même une bonne partie du problème...

Nous joindre : valactrep @ yahoo.fr

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site