Le syndrome d'Erostrate

L'islamisme aux antipodes de l'Islam ?

Que dire sur les tueries terroristes de janvier 2015 qui n'ai déjà été dit ?

Faut-il répéter le dégoût complet de l'horreur des actes en question ? Revenir sur le parcours des coupables ? Insister sur la devise française comme antidote à cette folie ? Saluer le sursaut national face à ce cauchemar ? Soit.

Néanmoins quelques précisions peuvent être utiles :

Premièrement le profil des différentes victimes montre la diversité de la France. Dans les locaux de Charlie Hebdo comme ailleurs des gens de tous âges et de toutes origines ont été victimes des mercenaires du fanatisme. C'est le signe que la France est et reste un pays républicain où les gens se mélangent. 

Deuxièmement la France de 2015 c'est autant les forces de police que les caricaturistes les plus talentueux. Deux univers différents mais qui se cotoyaient et furent visés par les tueurs.

faut-il faire un lien entre islam, immigration et terrorisme ?

Troisiémement, en matière de guerre on mesure sa force aux adversaires qu'on se donne. Est-on puissant quand on n'est capable uniquement de viser des gens sans aucune défense ? C'est là la vraie faiblesse des micro-groupes qui tentent d'agir en Occident. Il s'agit plus de demi-débiles que de soldats organisés. Leur indifférence à la mort étant plus une entrée dans le néant historique qu'une force surhumaine. Autre tare du terrorisme, il amalgame les "bons" dans un camp, par exemple Netanyahu, pourtant grand criminel, va venir défiler à Paris avec les autres chefs d'Etat responsables...

Pour finir faut-il faire un lien entre islam, immigration et terrorisme ? C'était la volonté des tueurs ! Les terroristes étaient nés en France, n'avaient pas le profil de musulmans ordinnaires mais plutôt le parcours de jeunes gens violents et obsédés par l'idée de faire quelque chose pour être quelqu'un. A mi chemin entre Richard Durn (1) et Erostrate (2) en somme. Par exemple Coulibaly se prenait en photo, se filmait en "héros" combattant et avant sa funeste dérive rencontra Sarkozy, communiqua avec Le Monde et se filma sa prison... Le même désir fou d'exister.

s'habiller comme les séides de Daesh 

revient à se promener en uniforme nazi

Il n'en demeure pas moins qu'il n'y a de place en France pour l'islam et les musulmans que dans la mesure où les gens concernés jouent le jeu républicain. Dans la France du XXI°s s'habiller comme les séides de Daesh revient à se promener dans la rue en uniforme nazi.  Dans certains milieux "désintégrés" le racisme, le sexisme, l'antisémitisme, le culte de la force culminent dans une forme de néo-nazisme délirant. Or on sait que dans certaines banlieues Merah, Kouachi et Coulibaly deviennent des références. Pas vraiment des modèles mais des "marques", des signes de refus du vivre ensemble. Inquiétant. On sait aussi que l'intégration fonctionne aussi très largement. 

En somme face à ces faits divers sordides que faire d'autre que voter avec ses pieds et vivre librement ? Tout simplement.

C'est, je crois, le message des énormes foules le dimanche suivant les tueries.

 

1 : Richard Durn a tué 8 personnes après un conseil municipal à Nanterre. Il voulait se venger de l'indifférence des élites de la ville. Il se suicide en garde à vue.

2 : Erostrate : incendiaire du temple d'Artemis à Ephèse en 356 av JC. Interrogé sur l'incendie de cette "merveille du monde" il avoue qu'il voulait devenir célèbre.

 

Date de dernière mise à jour : 21/01/2015

Nous joindre : valactrep @ yahoo.fr

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site