La droite en campagne

Le dernier carré de fidèles...

Sarkozy perdra sans doute la présidentielle de 2012. Son avance de 2007 a fondu depuis bien longtemps. Son impopularité record ne date pas d'hier et les naïfs piégés par le rouleau-compresseur médiatique de 2007 sont déçus, repartis au FN ou dans l'abstention. Certains, enragés par la morgue bling-bling de Sarkozy sont même près à voter n'importe quoi pour se venger.

"les clientèles classiques de la droite sont aux abonnés absents"

Plus grave les clientèles classiques de la droite sont aux abonnés absents : les militaires subissent des pertes stupides en Afghanistan et des coupes budgétaires mal venues ; les médecins sont "surveillés" par le ministère de la Santé ; les professionnels de la justice sont insultés par l'exécutif ; les paysans sont pris en otage par les semanciers, etc. Bref, pour la droite c'est l'heure des comptes.

Les politiciens de droite lucides savent que c'est perdu. Fillon, Juppé et d'autres préparent "la France d'après" Sarkozy laissant ce dernier se giscardiser avec quelques "conseillers" plus que bien payés. Donc les créatures qui doivent tout au vainqueur de 2007 s'agitent encore en espérant un miracle. 

Cela explique l'inflation de discours et de thèmes sordides. Le but étant d'allumer des contre-feux afin de faire oublier la sinistre réalité.

Face à l'insécurité de plus en plus violente la droite agite le spectre de l'immigration. En maniant des amalgames assez honteux Guéant rêve de reprendre les voix du FN ce qui ne fait que garantir la popularité de ce dernier.

Devant l'autoroute électorale de Hollande qui amalagame facilement tous les déçus, Hortefeux s'excite sur les "divisions" de la gauche. Divisions qui n'ont jamais coûté sa victoire au PS, au contraire, les candidats satellites ratissent largent pour le 2° tour !

"Pour certains les travailleurs, les immigrés, les jeunes sont des fraudeurs, des nuisibles à éradiquer..."

Reste le thème des "fraudeurs". Pour certains les travailleurs, les immigrés, les jeunes sont des fraudeurs en puissance, des nuisibles à éradiquer... Reste que chacun sait que les fraudeurs les plus toxiques sont des patrons qui ne paient pas leurs cotisations, etc.

Même l'affaire DSK peut se révéler dangeureuse pour la droite : jouer les exemples peut attirer l'attention surtout avec l'affaire Karachi, un VRAI scandale qui a tué, lui.

Dernière chose : regardez le public de ses meetings. La jeunesse déborde ! L'avenir est assuré.

Date de dernière mise à jour : 04/12/2011

Nous joindre : valactrep @ yahoo.fr

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site