LA VAGUE

2016

capture d'écran, Le Monde, dim. 31 juillet 2016

Et si la vague d'ultra violence de l'été 2016 rapprochait les Français ?

En effet dans la mesure où absolument tout le monde est visé par Daesh (y compris et surtout les Musulmans) il est certain que les victimes vont faire bloc. Dans tous les moments de grave tension nationale la population par delà ses différences a oublié ses fractures face à la menace. Face aux Nazis les Résistants français avaient des convictions parfois opposées.

il est certain que les victimes vont faire bloc

En effet que les victimes soient des passants comme à Nice, des policiers chez eux, un prêtre âgé ou même des quidams comme le 13 ennovembre, tout le monde est effaré face à un tel déchaînement de violence aussi abjecte que gratuite. C'est la grosse erreur de Daesh car si l'attentat contre Charlie Hebdo (revendiqué par Al Qaïda) avait un semblant de « précision », les événements suivants étaient plus des massacres gratuits que des cibles "politiques".

Marseille d

Du côté des Français musulmans le réflexe publique et privé est du même ordre : la peur et le dégoût règnent. D'abord parce qu'ils ne sont nullement épargnés (1/3 des victimes de Nice avaient des noms arabes) ensuite parce qu'il est facile de vérifier que les assassins se revendiquant de Daesh étaient de piètres pratiquants voir même des croyants très superficiels (ce marseillais l'exprime bien). Beaucoup sont passés de la médiocrité quotidienne à la haine la plus aveugle. Là aussi certaines vidéos personnelles réalisées par des banlieusards hurlent leur haine de l'organisation terroriste (l'excellent Bengous). Les menaces contre la ville de Marseille, tellement française à sa façon, a encore décuplé la nausée qu'inspire le prétendu califat.

les assassins étaient de piètres pratiquants

Est-ce rassurant ? Hormis le commando du 13 novembre les séides de Daesh n'avaient qu'un modeste armement. Faut-il en conclure que même les trafiquants d'armes évitent de vendre des Kalachnikov à des suspects ? C'est fort possible.

De plus, une écrasante majorité de nos concitoyens de toutes origines sont d'accord pour faire taire les salafistes et autres prêcheurs de haine qui, sans lien direct avec Daesh, propagent depuis des décennies le racisme et la débilité anti-républicaine. Qui les défendra à présent ? C'est plutôt un islam sécularisé et ordinaire qui sortira vainqueur de cette période sombre ou peut-être aussi l'athéisme. Les vagues de violences politico-religieuses ont toujours profité aux modérés et au consensus. Ne déclenche pas une guerre civile qui veut. Pas plus en Corse qu'ailleurs où un FLNC a parlé de riposte si Daesh touchait la région. A l'Etat français de faire son travail !

 

Liens : les précédents éditoriaux / Géopolitique / Livre "La pensée extrême" de G. Bronner

 

Date de dernière mise à jour : 01/08/2016

Nous joindre : valactrep @ yahoo.fr

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site