Barbares rient

109438 full

Samuel Paty a été tué sur internet avant d’être tué dans la rue

Le massacre d’un enseignant à Conflans-Saint-Honorine en octobre 2020 n’a rien de très surprenant. Ce n’est ni le premier ni le dernier attentat islamiste en France.

Comme les Nazis les islamistes font la guerre à la civilisation moderne

Cette tragédie prévisible est le résultat de décennies d’aveuglement volontaire sur la marginalisation islamiste d’une partie de nos concitoyens qui, depuis le début des années 90, prône ouvertement le séparatisme (salafisme) ou la guerre culturelle à la laïcité et autres valeurs de 1789. Comme les Nazis jadis les islamistes de toutes tendances ne s’entendent que pour faire la guerre à la civilisation moderne. Ultra-catholique au XIX°s, nazie au XX°s, islamistes au XXI°s la Réaction ne parle plus bas-breton mais le charabia des ghettos et un arabe dévoyé.

les élites politiciennes ont nié le problème

Par facilité, calcul (Sarkozy), naïveté (la gauche…) ou bêtise les élites politiciennes ont nié le problème laissant la situation se dégrader jusqu’à l’extrême limite. Espérons que Macron passe aux actes alors qu’il semble avoir compris de quoi il retournait.

L’horreur exhibée de la dernière tuerie ne doit pas cacher le déclin du djihadisme. En effet jusqu’en 2015 ce sont des organisations qui frappaient la France et avec un certain savoir-faire militaire, or, depuis la désintégration physique de Daesh et d’Al Qaïda il ne reste que des électrons libres, des individualités perdues aux motivations clairement fanatiques mais nullement en liens avec des chefs lointains.

quand un militant tue un innocent on est loin de la victoire finale

L’image remplace l’efficacité : quand un militant tue un innocent on est arithmétiquement loin de la victoire finale. L’armement utilisé montre aussi l’incapacité des islamistes à trouver des armes de guerre. Tuer un homme désarmé avec un couteau est plus facile qu’effacer deux siècles de progrès.

Quant à l’horreur du geste (décapitation) elle révulse tout le monde, y compris les Musulmans les plus conservateurs.

Les meurtriers qui passent à l’acte veulent surtout exister et faire oublier leur médiocrité

L’émotion suscitée est logique mais elle ne doit pas éviter de rappeler le caractère spectaculaire assumé de cette horreur. Sans publicité médiatique le djihadisme serait un calamité meurtrière de plus entre les accidents du travail et les inondations. Les meurtriers qui passent à l’acte veulent surtout exister et faire oublier leur médiocrité.

Samuel Paty a été tué symboliquement sur internet avant d’être tué dans la rue. Il est temps de censurer les discours anti-républicains qui foutent la merde dans les têtes et dans les rues depuis trop longtemps. Quand des Français se battaient contre leur pays en 1792 ou 1944 ils perdaient leur nationalité et, à juste titre, la vie ! (2019, livre "La France doit savoir")

Dans ce pays on parle plus facilement qu’on agit. Ça coûte moins cher

Dans ce pays on parle plus facilement qu’on agit. Ça coûte moins cher. Épargnées par les trafics comme par les attentats les élites rechignent à donner les coudées franches aux forces de police, sou-financent la Justice et comptent assez bien les victimes. Rappelons que Sarkozy parlait de sécurité en supprimant des milliers de postes de policiers.

En attendant que l’islamisme finisse dans les poubelles de l’Histoire ou dans un stand à la fête de l’Huma (l'islamo-gauchisme) les Barbares rient comme certains condamnés au pied de l’échafaud.

Liens : Djihadismes, gauchismes (2016), Considérations sur Daesh (2016).

 

 

Date de dernière mise à jour : 24/10/2020

  • 1 vote. Moyenne 4 sur 5.